Les cabanes du verger
23 novembre 2021
Verrières Toulousaine
22 novembre 2021

Tour Séguy

Aménagement intérieur d’une tour gothique à Toulouse | client : privé | 2019-2021


Le projet concerne la transformation en logement triplex des derniers niveaux de la tour gothique de Séguy, dans l’Hôtel particulier Jean de Bolé à Toulouse.
Placée à l’articulation des corps de bâtiments en équerre de l’Hôtel, la tour en assure la desserte par le large escalier à vis qui occupe ses premiers niveaux. Dépassant ensuite des toits, elle accueille trois petits plateaux (9m2) accessibles par l’étroit escalier d’une tourelle secondaire. Les deux plateaux inférieurs sont marqués par un caractère introverti, s’ouvrant sur la cour par une unique fenêtre. Ils présentent en revanche des plafonds voûtés remarquables. Le plateau supérieur est couvert d’une charpente plus récente et moins digne d’intérêt, mais jouit de vues dégagées sur les toits toulousains au travers de trois petites ouvertures régulièrement disposées.
Le projet consolide ces différentes caractéristiques. Les deux premiers niveaux voient leur introversion renforcée par un agencement centripète qui libère les parois pour ne pas gêner la lecture des arcs. Le dernier niveau est au contraire aménagé suivant une logique centrifuge guidant vers les ouvertures et les vues lointaines.
Au premier niveau, la salle de bain est organisée autour d’un meuble central qui accueille les sanitaires tout en les cachant depuis l’entrée. La façade en arche de ce meuble reprend le dessin des pans de mur périphériques et reçoit un pommeau de douche axé sur la croisée des arcs, pour renforcer leur effet de convergence. Sous la fenêtre, le meuble-vasque vient investir l’épaisseur du mur pour ne présenter aucune saillie dans le plan octogonal.
Au deuxième niveau , dans la chambre, le lit, les rangements et les réseaux sont regroupés dans un discret meuble-plateforme qui laisse s’exprimer au mieux les voûtes et met en valeur leurs culots par un éclairage en contreplongée.
Au dernier niveau, un système d’ameublement périphérique connecte les étroites ouvertures, incitant à s’en approcher pour se projeter dans lavue. Les formes courbes des meubles fluidifient les déplacements, et la similarité de leur dessin malgré leurs différentes fonctions renforce la lecture homogène de cet espace, qui s’ouvre uniformément sur les différentes orientations, véritable phare dans le ciel toulousain.
christophe-benichou-architectures-tour-seguy-sdb-entrée-nuitchristophe-benichou-architectures-tour-seguy-sdb-entrée-jour
christophe-benichou-architectures-tour-seguy-chambre-lit-jourchristophe-benichou-architectures-tour-seguy-chambre-lit-nuit
christophe-benichou-architectures-tour-seguy-séjour-entrée-jourchristophe-benichou-architectures-tour-seguy-séjour-entrée-nuit
christophe-benichou-architectures-tour-seguy-séjour-banquettes-jourchristophe-benichou-architectures-tour-seguy-séjour-banquettes-nuit